13

J'aime!
J’aime!

13

11 demandes avaient été déposées à l’automne 2020

Dans le cadre du volet scolaire du Plan québécois des infrastructures (PQI) 2021-2031, le ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge, dévoilait le 17 juin dernier les nouveaux projets de construction et d’agrandissement d’écoles autorisés en Montérégie. Parmi les onze projets déposés par le Centre de services scolaire des Patriotes, un seul projet a été annoncé au cours de cette conférence de presse, soit la construction d’une nouvelle école primaire à Boucherville.

Le directeur général du CSS des Patriotes, M. Luc Lapointe, remercie le ministre de l’Éducation d’avoir répondu positivement à un des besoins exprimés par le Centre de services scolaire des Patriotes mais est surtout préoccupé pour les dix autres projets qui viennent répondre à de réels besoins d’ajouts d’espaces pour les élèves.

« C’est une surprise de voir qu’un seul des projets du CSS des Patriotes présentés à l’automne dernier pourra aller de l’avant. Toutes nos demandes de construction et d’agrandissement d’écoles résultent d’une démarche rigoureuse de planification des espaces sur notre territoire. Nous devons rapidement envisager des solutions temporaires à court terme pour assurer dans ces conditions un environnement sain, stimulant et sécuritaire pour nos élèves. »

Voici les demandes déposées par le CSS des Patriotes au ministère de l’Éducation le 31 octobre 2020.

Les demandes par secteur

BELOEIL

L’état de vétusté de l’école Le Petit-Bonheur démontre que les investissements requis pour procéder aux travaux de rénovation de cette école dépassent les coûts de reconstruction. Une demande a été déposée afin de la démolir et de la reconstruire sur le même terrain, mais avec un ajout de 13 locaux de classe, portant ainsi sa capacité à 24 locaux de classe.

BOUCHERVILLE

La demande pour la construction d’une école primaire d’une capacité de 32 locaux de classe a été présentée en octobre 2019 au ministère de l’Éducation, mais elle n’a pas été retenue. Cette demande a été reconduite mais modifiée, après discussion avec la Ville de Boucherville, pour deux écoles de 16 locaux de classe. C’est l’une de ces deux écoles qui vient d’être autorisée.

Une autre demande a été déposée pour agrandir l’école Pierre-Boucher ou l’école Louis-Hyppolite-Lafontaine afin d’y ajouter 7 locaux de classes. Cette demande est combinée à une autre visant à remplacer l’école Louis-Hippolyte-Lafontaine. En effet, l’analyse démontre que les investissements requis pour procéder aux travaux de rénovation dépassent les coûts de reconstruction.

CHAMBLY

Une demande a été déposée pour la construction d’une nouvelle école primaire d’une capacité de 16 locaux de classe.

CONTRECOEUR

La demande pour une école primaire de 16 locaux de classe présentée en octobre 2019 n’a pas été retenue. Elle a été reconduite à l’automne 2020.

MONT-SAINT-HILAIRE

Une demande a été présentée pour agrandir l’école secondaire Ozias-Leduc afin d’augmenter sa capacité.

SAINT-BRUNO-DE-MONTARVILLE

La demande de 22 locaux de classe présentée en octobre 2019 n’a pas été retenue. Les besoins ayant augmenté depuis, une nouvelle demande pour la construction d’une école primaire d’une capacité plus grande, soit 24 locaux de classe, a été présentée.

Une autre demande concernant la reconstruction de l’école Albert-Schweitzer a été déposée, puisque les investissements requis pour procéder aux travaux de rénovation dépassent les coûts de reconstruction. Cette demande est combinée à une autre visant l’agrandissement de cette école pour y ajouter 6 locaux afin d’obtenir une capacité totale de 24 locaux.

SAINT-CHARLES-SUR-RICHELIEU

N’ayant pas été retenue, la demande déposée en 2019 pour ajouter un gymnase à l’école Saint-Charles et un local supplémentaire dédié à l’accueil des enfants de maternelle 4 ans a été présentée à nouveau. Précisons que cette école est la seule du CSSP qui ne dispose pas d’un gymnase.

SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU

Une partie de l’école des Trois-Temps à Saint-Marc-sur-Richelieu présente un état de vétusté important. Une demande de remplacement a été déposée afin de reconstruire les deux plus anciennes sections de l’école, puisqu’en raison de leur état de vétusté, il est plus avantageux de les remplacer que de les rénover.

« Une vision qui nous fait grandir »

Pour en savoir plus sur l’évolution des projets en cours et des besoins en termes de locaux par école et par municipalité, consultez la rubrique des Grands projets sur csp.ca, plus particulièrement la Planification des besoins d’espace 2020-2025.

Sur la photo :
De gauche à droite : Le ministre de la Justice, ministre responsable de la Langue française, de la Laïcité et de la Réforme parlementaire, ministre responsable de la région de la Montérégie et député de Borduas, M. Simon Jolin-Barrette, la députée de Châteauguay et adjointe parlementaire du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Mme Marie-Chantal Chassé, le ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge, et la ministre de la Culture et des Communications et députée de Montarville, Mme Nathalie Roy.

Filtrer par écoles primaires

Filtrer par écoles secondaires

Filtrer par centres